Actualités

L'oeil de l'adversaire... Valentin Ursache

Entretien avec Valentin Ursache, 3ème ligne de l'US Oyonnax qui compte 19 titularisations cette saison en Top 14 avec son équipe. Arrivé à Oyonnax pendant la saison 2012/2013 qui permet au club de remonter en Top 14, il se remémore les chassés-croisés qu'il a connu avec le CAB... 

 

Qu’est-ce que vous retenez de positif de votre dernier match à Agen ?

Rien du tout. Il n’y a rien de positif car quand on prépare un match comme on l’a fait toute la semaine et que l’on encaisse un essai dans les 15 premières secondes, c’est un échec.

Même si on est revenu proche au score à la mi-temps, on a ensuite encaissé 3 essais en 25 minutes…

 

Est-ce que tu te souviens d’un match face au CAB en particulier ?

Oui je me souviens de tous et à chaque fois c’est un gros combat. Ce sont souvent des matchs avec un enjeu très important comme la montée en 2013 et aujourd’hui le maintien pour l’une des deux équipes. Chaque fois que l’on joue contre eux, ce sont des matchs durs physiquement, ça tape fort !

Je me souviens d’un match, lorsqu’on venait de remonter en Top 14, on avait réussi à prendre 1 point au Stadium de Brive pendant que Perpignan perdait à Clermont. Je m’en souviendrais toute ma vie parce que c’était quelque chose d’énorme pour nous de se sauver.

 

Qu’est-ce que tu penses de leur pack d’avant ?

Ils ont pack très fort et solide qui bosse bien, ils sont rudes et costauds. Ils marquent bien leurs adversaires et s’envoient vraiment. D’une manière générale, l’ensemble de l’équipe a manqué de chance, notamment face à Lyon le weekend dernier. Ils avaient vraiment maitrisé tout le match et ont craqué à la fin.

Brive c’est un peu une équipe à l’image d’Oyonnax : un club qui n’a pas beaucoup de moyens, qui joue beaucoup sur le combat avec beaucoup de fierté. C’est un peu le même état d’esprit que nous.

 

Le combat serait une des clés du match ?

Oui complètement. Je ne vois pas comment Brive peut jouer autrement ici dans le contexte actuel. Tout se jouera sur le combat et le cœur que chacun nous mettrons dans ce match.