Les Brivistes sont tombés dans le piège tendu par les Palois et s'inclinent au Stadium pour la première fois cette année (16-21).

Globalement dominés par des Bearnais agressifs et très actifs dans les zones de rucks, ils auraient néanmoins pu l'emporter en deuxième mi-temps avec plus de maîtrise et une meilleure discipline. Car c'est dans ce secteur que le CAB a surtout pêché ce soir. Beaucoup trop de fautes pour espérer battre la Section, que ce soit en mêlée fermée en première mi-temps où sur des fautes au sol qui ont chaque fois ramené l'équipe visiteuse dans le camp briviste.

Pourtant Brive a su faire preuve de réalisme en première mi-temps grâce à deux essais bien amenés. D'abord par Benjamin Petre, qui a trouvé l'ouverture dans la défense paloise, puis sur un ballon porté d'école conclu par Saîd Hireche. A la pause le CAB vire même en tête 10-6.

Mais la deuxième mi-temps permet à Pau de mettre d'avantage son jeu en place et de marquer sur deux relances lointaines. Dans le dernier quart, les Brivistes vont avoir l'opportunité de revenir mais en infériorité numérique après le carton rouge reçu par François Da Ros, ils n'obtiendront qu'un bonus défensif (16-21).

Un résultat fâcheux, bien qu’atténué par les défaites d'Oyonnax et Agen, qui n'est pas une très bonne affaire avant le triptyque Toulouse, Racing 92, Clermont qui s'annonce. Trois très belles affiches et trois nouveaux défis à relever pour le CAB.