A quelques jours d'un derby qui s'annonce déjà historique, deux figures de chaque équipe livrent leurs sentiments sur ce match tant attendu. Saïd Hireche et Alexandre Lapandry, capitaine  de l'ASM victorieux le weekend dernier face à La Rochelle au Michelin...

 

Quels ont été les points forts de votre équipe le weekend dernier ?

Saïd Hireche : "Contrairement à ce que nous pouvons penser, je trouve que la défense a été performante. Dans la reprise d’espace et la montée défensive, nous avons toujours su mettre une certaine pression. Nous avons aussi été bons sur notre capacité à tenir le ballon, efficace avec très peu de ballons perdus dans les rucks, contrairement à Toulouse la semaine précédente. Le gros point fort pour moi c’est la réaction de l’équipe, après avoir encaissé un 14-0, nous n’avons pas douté un moment et nous avons recollé au score. Cela nous a donné un regain de confiance pour jouer libérés et produire un beau rugby."

 

Alexandre Lapandry : "Nous avions à cœur de nous remobiliser dans le combat. Je pense que nous sommes parvenus à monter en intensité physique contre La Rochelle et nous avons été disciplinés. Cela faisait deux matchs ou nous avons joué à 14 et même à 13 donc c’était un progrès nécessaire. Nous avions un pack assez lourd en face de nous et nous avons répondu présents sur l’intensité physique. Notre conquête a été bonne, et nos soutiens offensifs ont été meilleurs que sur nos derniers matchs."

 

Que pensez-vous du pack d’avants de votre adversaire cette saison ?

S. H. : Cela dépend beaucoup de leur composition, devant elle peut changer facilement. Dans l’ensemble c’est un pack très complet. Ils ont toutes les options possibles pour proposer un jeu d’affrontement ou un jeu d’évitement. Ils sont capables de s’adapter à chaque fois, à chaque équipe.  

A. L. : Brive a toujours été réputé pour leur pack d’avants, très agressif et très costaud dans le combat. Ils ont fait un très bon match face au Racing le weekend dernier, ils auraient pu l’emporter. Nous sommes prévenus, ce sera un vrai défi physique.

 

... à Saïd Hireche : comment fais-tu pour tenir le cap en tant que capitaine cette saison ? Quelles sont les ressources sur lesquelles tu te bases ?

S. H. : "Je ne suis pas tout seul. Je m’appuie tout simplement sur tous, sur les vice-capitaines nommés mais pas uniquement. Beaucoup d’autre joueurs ne sont pas mis en avant mais ont un rôle très important dans le vestiaire. Il y a ceux qui sont là depuis longtemps et aussi des nouveaux, que l’on ne voit pas forcément sur le terrain mais qui apportent énormément au groupe et à moi individuellement aussi."

Quand tu viens ici tous les jours, c’est une ambiance particulière, un travail exceptionnel et même dans les moments difficiles tu as envie d’être avec tes coéquipiers. Ce sont eux qui te font sourire quand tu te sens moins bien. Nous prenons soin les uns des autres, une certaine bienveillance est présente en permanence entre nous. La famille et les proches comptent beaucoup mais d’une manière différente.

 

... à Alexandre Lapandry : Quelles ambitions vous avez pour la fin de ce Top 14 ? 

A. L. : Nous voyons les matchs les uns après les autres et nous souhaitons aller chercher des victoires, notamment à l’extérieur. C’est un objectif que nous n’avons pas réussi à réaliser encore cette saison. Ce sera difficile, nous ferons les comptes à la fin.

 

Dernières places à saisir par ici...